Samedi dernier, plus de 120 personnes ont dédié leur  journée à la question de l’avenir de l’éducation postsecondaire en français en Ontario. Évidemment, les discussions portaient sur le projet d’une université francophone, gérée, opérée et fréquentée par des Francophones de l’Ontario, sous multiple formats (un seul campus vs plusieurs campus régionaux, regroupement des institutions déjà existantes qui offrent des programmes en français vs création d’une nouvelle entité,  etc.)

Les discussions ont porté sur les attentes et besoins de la communauté pour assurer son avenir, sa croissance.  Ce qui différenciait cette série de consultations régionales (celle d’Ottawa était la cinquième et dernière) des autres forums et groupes de discussions qui ont eu lieu sur des thèmes similaires dans le passé,  c’est la forte présence de nos jeunes qui y ont participé activement. En fait, ce projet d’États généraux est l’initiative du Regroupement des étudiants franco-ontarien (RÉFO), appuyé de la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO); soyons-en fiers, il y a beaucoup de potentiels et de leaderships dans cette génération montante!

Le CMFO prend acte de cette importante consultation sur l’avenir de l’éducation postsecondaire en français et veut faire une place aux jeunes dans les prochaines étapes de son projet.