Nouvelle du lundi

Les travaux de construction et de rénovation à la Maison de la francophonie d’Ottawa avancent à un rythme soutenu depuis leur début au mois de mai 2015. Des travaux d’une telle ampleur dans un édifice patrimonial ne se font pas sans quelques complications.

La réfection de l’école Grant, site de la future Maison de la francophonie d’Ottawa, n’échappe pas à la règle. En effet, au fil de son existence cet ancien édifice a été l’objet de plusieurs opérations de rénovation. Elles ont toutes laissé des traces, certaines plus importantes que d’autres.

La présence de l’amiante dans les murs, les plafonds et les planchers est certainement le plus gros problème rencontré par l’équipe de construction. Le retrait de l’amiante est une opération délicate et dangereuse qui ne peut être effectué que par des spécialistes. L’édifice souffre également de problèmes structuraux qui demandent à leur tour un traitement expert.

La Maison de la francophonie d’Ottawa devait être prête en décembre 2015. L’amiante et les problèmes de structure nous obligent à retarder la fin des travaux au mois de février 2016. Par ailleurs, nous sommes heureux de vous annoncer que l’édifice est loué à 90 % et que notre campagne de financement va bon train.

Pour tout renseignement, veuillez communiquer avec Marie-Josée Leclerc au 613-797-9458 ou à admin@cmfo.ca.

​L’activité de la présente semaine est, sans contredit, la premère pelletée de terre qui souligne le début de la période des rénovations à notre édifice au 2720, chemin Richmond.

​Quoique cette rencontre est de courte durée, elle est, symboliquement, très importante, puisqu’elle dit : ENFIN, NOTRE MAISON DE LA FRANCOPHONIE D’OTTAWA ARRIVE!!

​Évidemment, les membres du Conseil d’Administration continuent leur travail, des comités se rencontrent encore pour finaliser des détails qui auront un impact sur la mise sur pied des programmes et services par nos partenaires.

​Nous parlons, maintenant de l’année 1 de notre projet collectif; quelle satisfaction d’en être rendus là !!!

​Les personnes intéressées à être témoins de l’événement de vendredi, 10 h 00, devront s’y rendre assez tôt.

La semaine dernière, à l’occasion de sa réunion mensuelle, le Conseil dAdministration de la Maison de la Francophonie d’Ottawa s’est penché sur ce qui doit être la prochaine étape de notre projet : la mise en œuvre des éléments qui permettront à notre coopérative de bien gérer l’année 1 de notre projet. Finie la période de planification à long terme dans le but d’assurer un lieu de rassemblement, d’obtenir un édifice où loger nos partenaires etc. Notre projet se concrétise; les travaux sont commencés à l’intérieur de l’ancienne école Grant; nous arrivons sur la scène des programmes et services en Français offerts dans la capitale fédérale.

Lors des discussions dans ce contexte, nous avons opté pour impliquer de plus en plus les gens de la communauté dans nos efforts. Les domaines identifiés comme prioritaires : finances et vérification; gestion immobilière; relations communautaires et communication

Vous attendez depuis longtemps la chance de vous impliquer dans la Maison de la Francophonie?

Vous vous êtes inscrits comme membre de notre coopérative? Vous chercher de prendre une part active dans ce projet rassembleur?

Vous aimerriez nous donner un coup de main dans la campagne de financement qui se prépare?

Communiquez avec notre agente de développement au 613-797-9458

Et n’oubliez pas le 26 juin, 10 h 00, permière pelletée de terre au 2720 chemin Richmond et, le 26 septembre, journée de la frrancophonie, parc Trent-Arlington, 50 prom. Bellman 10 h 00 `14 h 00.

Vous avez inscris, à votre agenda, la Fête de la francophonie du 25 septembre prochain au parc Trent-Arlington? Mieux y penser maintenant, avant l’été; encore mieux d’en parler à vos amis francophones et francophiles d’Ottawa, d’Ouest en Est.

Il faudra maintenant y ajouter, le 26 juin prochain, 10 h 00, la  »première pelletée de terre » au 2720 chemin Richmond. Il s’agit d’une courte cérémonie protocolaire qui souligne/célèbre le début de la rénovation de notre future Maison de la Francophonie d’Ottawa. Nous demandons aux personnes intéressées à y être d’avisez notre agente de développement au 613- 884-9679; simplement de donner vos nom et numéro de téléphone puis de préciser: « je serai à la première pelletée de terre le 26 juin. »

Et non, vous n’aurez pas à apporter votre coffre d’outil, vos outils de jardinage, pelles etc.

Au plaisir de vous y voir.

Étrange! Tout ce temps d’attente; toutes ces années de préparation, de planification, de remise en question, … Mais, aujourd’hui, alors que l’édifice « école Grant » et une bonne partie du terrain nous appartiennent, au moment où les plans d’architecte sont complets, les ouvriers à l’oeuvre pour nettoyer l’endroit de matériaux dangereux, le site est cloturé et nous connaissons encore des périodes d’attente.

Soyez rassurés; nous ne nous tournons pas les pouces. Au contraire, les préparatifs de la campagne de financement vont bon train, les discussions avec nos partenaires éventuels se continuent

ET nous préparons notre prochaine fête de la francophonie d’Ottawa (ou du drapeau franco-ontarien si vous préférez, ou encore …. donnez-lui le nom que vous voudrez). Il s’agit du rassemblement dans la région pour francophones et francophiles autour de la fête de notre drapeau; pour nous, c’est une 5e édition; elle aura lieu, comme l’an passé, au parc Trent-Arlington le samedi 26 septembre.

Un événement à ne pas manquer auquel seront invités tous et toutes les francophones et francophiles de la ville, puisque ce site est près du centre géographique de notre capitale fédérale.

Inscrivez tout de suite cette rencontre à votre agenda; parlez-en à vos voisins et amis.

Si vous êtes passé, récemment, sur le chemin Richmond, près de Carling, vous avez probablement vu l’affiche devant le site du 2720, annonçant la venue de notre Maison de la Francophonie d’Ottawa.

Si votre passge était à pied, vous avez sûrement noté la clôture entourant cette propriété qui est, enfin, un site de onstruction. À vrai dire, il faut utiliser l’expression RÉNOVATION plutôt que construction puisque nous sommes, dans cette première phase, en train de refaire l’intérieur de cet édifice patrimonial.

Les travaux sont donc commencés; l’accès à la propriété est limité aux travailleurs de différents métiers et professions reliés. Étape 1 : nettoyer cette ancienne école, enlever les matières malsaines telle que l’amiante, les matières vétustes, etc.

Et, en même temps, ailleurs, des groupes de bénévoles préparent une  »première pelletée » symbolique, une campagne de financement, des ébauches de règlements qui seront mis en œuvre lorsque la Maison sera fonctionnelle (tel grille tarifaire de location de locaux, heures d’ouverture, etc.)

Bientôt, nous aurons une liste de postes à combler à titre de bénévoles; ce sera votre chance de vous impliquer concrètement dans ce projet. C’est à venir. Continuez à nous lire et, selon la consigne, portez votre plus grand sourire durant TOUT L’ÉTÉ.

La semaine dernière, alors que s’activaient les travaux de rénovation de notre propriété du 2720 chemin Richmond (j’aime vraiment utiliser cette expression), les membres de la coopérative se sont réunis pour notre Assemblée Générale Annuelle.

En plus de plusieurs membres actuels et passés du Conseil d’Administration, nombre de représentants de nos futurs locataires et d’organismes qui nous appuient de puis longtemps étaient sur place.

Sous l’habile direction de notre présidente, Andrée Duchesne, le tout s’est bien déroulé, y compris le rapport annuel, les nouveautés dans le dossier et la présentation de notre situation financière.

Me Ronald Caza, co-président du cabinet de notre campagne de financement a aussi donné un bref aperçu des réalisations de ce groupe.

Éléments pertinents de cette soirée : retour au Conseil d’Administration de Patricia Ahouansou,
de Marlene Catterall, d’Andrée Duchesne, et de Jean-Pierre Soublière; en plus, M. Denis Cossette, vice-recteur associé aux ressources financières de l’Universié d’Ottawa ajoutera son expertise à cette équipe.

Le clou de la soirée : remise de la plaque Jérôme Tremblay à Mme Francine Lévesque, déclarée bénévole de l’année 2014 auprès du CMFO. La présentation de cette reconnaissance a souligné à la fois le dévouement de longue date au projet de la récipiendaire, les domaines de connaissances et d’expertise dans lesquels elle s’est impliquée et le haut niveau de confiance que lui rend les membres du Conseil d’Administration.

En résumé, une bonne rencontre sous le signe de l’amitié, de l’effort collectif et de la joie de voir la Maison de la Francophonie d’Ottawa devenir une réalité.

Vous continuez toujours à porter votre sourire devant ce succès???

Toute une série d’émotions pour les deux membres du Conseil d’Administration du CMFO lorsqu’ils se sont présentés, lundi dernier, sur le site du 2720 ch. Richmond pour assister à la première « rencontre de site » à titre de PROPRIÉTAIRES.

Cette session était le regroupement des divers compagnie et corporations ayant un rôle à jouer dans la rénovation de l’édifice qui abritera bientôt notre Maison de la Francophonie d’Ottawa. S’y trouvaient des architectes de J. L. Richards, nos représentants de la firme BBPM, gestionnaires du projet, de même que les responsables de Graebeck Construction.Ce sont ces organismes qui sont maintenant responsable de l’avant-dernière étape avant l’ouverture de notre Centre .

D’ailleurs, si vous passez sur le chemin Richmond, dans ce secteur, vous y verrez l’affiche portant le logo et nom de ces compagnies et des certains des bailleurs de fonds majeurs qui ont rendu possible le rêve des Jérôme Tremblay et compagnie.

Mercredi de cette semaine, 13 mai, AssembléeGénérale Annuelle du CMFO; on vous y voit?

Et, surtout, n’oubliez pas de continuer à SOURIRE.

Ceux et celles qui ont eu l’occasion de passer devant le 2720 chemin Richmond la semaine dernière ont certes vu les nouvelles clôtures qui entourent le site : c’est que celui-ci s’apprête à être transformé en site de construction !!

Quelques jours après avoir pris possession du terrain, le CMFO (Coopérative de la Maison de la Francophonie d’Ottawa) a aussi signé les documents nécessaires avec la compagnie de construction Graebeck pour que celle-ci commence les pré-requis, puis les travaux de rénovation de l’ancienne école Grant.

Les nombreuses personnes qui attendent depuis plusieurs années, les doigts croisés, cette série d’étapes qui se termineront par et lors de l’ouverture officielle de la Maison de la Francophonie d’Ottawa, peuvent maintenant les délier.

Ironiquement, maintenant que nous sommes propriétaires, une des premières choses que nous faisons est de réduire l’accès à notre propriété : supposons que personne ne s’ojectera à ces mesures préventives.

Le CMFO tiendra, le 13 mai, l’ Assemblée Générale Annuelle de ses membres; vous n’êtes pas encore membre? Visitez notre site Web ou téléphonez au 613-797-9458.

FINIS LES JOURS OÙ ON PRÉDIT LE TRANSFERT DE L’ÉCOLE GRANT AU CMFO.

Plusieurs de nos lecteurs et lectrices plus assidus se rappelleront les nombreuses occasions, depuis maintenant plus de huit (8) ans où le C. A. du projet de centre communautaire francophone de l’Ouest d’Ottawa souhaitait et annonçait son ouverture possible dans six ou dix mois, pour se reprendre, plus tard, avec une autre prévision du même genre.

Aujourd’hui, 26 avril 2015, nous vous avisons que cette ère est finie :la transaction entre la ville d’Ottawa et la Coopérative de LA MAISON DE LA FRANCOPHONIE D’OTTAWA est enfin complétée;

NOUS SOMMES, tenez-vous bien, PROPRIÉTAIRE DE L’ÉDIFICE ET DE LA PARTIE AVANT DU TERRAIN anciennement connu sous le nom d’école Grant.

Depuis les premiers pas de ce projet, plusieurs personnes et organismes nous ont encouragés, appuyés et ont, comme nous, patienté en espérant voir le rêve se concrétiser. C’EST MAINTENANT CHOSE FAITE.

Nous allons de l’avant; nous reprenons donc nos messages de la semaine afin que, dans les mois qui viennent, vous ayez la chance davoir une mise à jour régulière, non pas des pourparlers etc., mais des progrès tangibles de la rénovation de cette ancienne école qui deviendra NOTRE lieu de rassemblement, de socialisation, de services variés.

Soyez sans gêne; propager cette bonne nouvelle avec le plus grand sourire que vous pouvez dévoiler.